Productivité

Briser la monotonie pour trouver l’inspiration

Les idées géniales viennent parfois de nulle part. Vous vous concentrez depuis des jours sur un problème compliqué dont vous ne voyez pas le bout, puis «  pouf  », une solution créative vous tombe dans les mains.

Ces éclairs de génie se produisent rarement lorsque vous passez la journée assis à votre bureau, en vous focalisant sur un seul projet. Bien qu’il soit important de se concentrer, réfléchir de façon trop intense peut limiter votre champ de vison mental et vous fermer à de nouvelles idées. En conséquence, votre travail peut commencer à vous sembler insipide et ennuyeux.

Entre les échéances qui approchent à grands pas et les collègues qui vous relancent constamment pour connaître l’avancement du projet, il y a toujours une bonne raison de garder la tête dans le guidon. C’est pourquoi nous vous proposons quatre stratégies simples pour être plus ouvert aux nouvelles idées, chacune avec sa propre astuce de gestion du temps afin que vous puissiez les intégrer dans votre vie sans tracas.

1. Invitez la nouveauté dans votre quotidien

Selon les psychologues Todd Thrash et Andrew Elliot, les gens ont tendance à être plus inspirés lorsqu’ils s’ouvrent à de nouvelles expériences. Il ne s’agit donc pas seulement de s’éloigner du problème en question, mais de s’éloigner vers quelque chose qui sort de votre routine habituelle, pour vous vider délibérément la tête et faire place à des idées originales.

Prendre des pauses pendant votre journée de travail encourage de nouvelles pensées à se former. Pendant que votre esprit se détend, capturez vos pensées dans un journal en écriture libre, aussi aléatoires qu’elles puissent vous paraître. Personne d’autre ne les lira, ne vous inquiétez donc pas des fautes ou du contenu.

Si vous voulez quelque chose de plus stimulant physiquement, promenez-vous et prenez des photos de tout ce qui capte votre attention. Si vous utilisez Evernote, conservez vos notes d’écriture libre et vos photos dans le même carnet de notes, puis jetez-y un œil chaque fois que vous êtes bloqué sur un projet et que vous avez besoin d’inspiration.

Les idées et les images que vous capturez peuvent être sans rapport avec votre travail, mais cette pratique de pleine conscience vous aidera à penser de nouvelles façons, et peut devenir source d’inspiration dans tous les aspects de votre vie.

  • Pour mieux gérer votre temps : décomposer vos tâches en petits morceaux.

Pour créer du temps dédié à l’écriture, essayez la méthode d’action développée par Behance :

Divisez chacun de vos projets en petites tâches simples appelées « étapes d’action ». Supposons par exemple que vous deviez créer une présentation. Vos étapes d’action pourraient consister à : décrire les points principaux, rassembler les visuels nécessaires, ou encore écrire l’introduction.

Après avoir terminé une étape d’action, prenez une pause de 5 à 15 minutes. Cela devrait vous aider à avoir des temps d’arrêt tout au long de la journée, dont au moins un que vous pouvez utiliser pour écrire dans votre journal.

2. Cherchez des points de vue différents

Vous est-il déjà arrivé de saisir votre téléphone pour faire quelque chose lié au travail et de perdre une demi-heure à surfer frénétiquement sur les réseaux sociaux ?

Si c’est le cas, ne vous sentez pas coupable. Nous sommes sur le point de vous donner une excuse pour le faire encore plus souvent.

Des psychologues de l’université A&M du Texas ont constaté que les gens ont souvent plus d’inspiration lorsqu’ils regardent le travail de pairs plus accomplis. Il ne s’agit pas de vous comparer à qui que ce soit, mais plutôt de rechercher du contenu de qualité provenant de divers horizons au sein de votre domaine.

Pour ce faire, pratiquez la pleine conscience lorsque vous consultez les réseaux sociaux. Combien de temps souhaitez-vous vraiment consacrer aux personnes qui passent leurs journées à publier des mèmes de célébrités et des photos de chats ? Essayez de mélanger différentes perspectives en cherchant des professionnels impliqués dans des actions ou discussions intéressantes en rapport avec votre domaine. Par exemple, vous pourriez trouver quelqu’un qui vous aidera à en apprendre davantage sur l’histoire de votre métier ou de votre discipline.

Faites le tri dans vos comptes de façon à ce que, la prochaine fois que vous saisissiez votre téléphone, vous soyez accueilli par des publications innovantes liées à votre industrie. De cette façon, vous vous détendrez toujours sur les réseaux sociaux, mais avec du contenu original en prime. Enregistrez tout ce qui éveille de nouvelles idées pour vos projets dans Evernote, que vous soyez sur votre ordinateur ou votre appareil mobile.

  • Pour mieux gérer votre temps : prenez 5 minutes de pause toutes les 25 minutes.

Si vous faites déjà des pauses aléatoires sur les réseaux sociaux tout au long de la journée, vous pouvez continuer sans culpabilité. Si vous voulez des pauses plus structurées, essayez la technique Pomodoro. Nous l’avons déjà recommandée pour sa simplicité absolue :

Réglez votre minuteur sur 25 minutes. Lorsque la sonnerie retentit, prenez une pause de 5 minutes, puis réglez à nouveau votre minuteur. Rincez et répétez.

3. Entraînez-vous sans pression

Selon Thrash et Elliot, les personnes créatives ont tendance à trouver leurs meilleures idées après s’être entrainées jusqu’à maîtriser leur domaine. En d’autres termes, développer vos compétences dans tout ce que vous souhaitez accomplir revient à créer de nouvelles sources d’inspiration.

Cela ne signifie pas que l’inspiration peut être forcée en avançant péniblement dans vos projets, mais que perfectionner votre métier vous aide à exploiter les nouvelles idées plus facilement.

Par exemple, si vous êtes un concepteur visuel et que vous avez des difficultés avec l’illustration, vous pouvez travailler sur ce point dans le cadre d’un petit projet personnel. Ou si vous êtes un responsable d’équipe qui a du mal à motiver ses troupes, renseignez-vous sur les mécanismes psychologiques à l’origine de la motivation. Vous n’avez pas le temps de lire ? Écoutez un livre audio dans la voiture ou pendant les tâches ménagères.

Prendre le temps de vous entraîner délibérément loin des pressions du travail vous permet de vous améliorer dans votre domaine sans vous soucier de faire des erreurs.

  • Pour mieux gérer votre temps : bloquez un créneau dans votre agenda.

Afin de trouver du temps pour travailler sur vos compétences, consultez votre agenda au début de chaque semaine de travail. Trouvez un créneau de temps libre d’au moins 30 minutes et bloquez-le, afin que vos collègues voient que n’êtes pas disponible à ce moment-là. Comme par magie, vous avez maintenant un espace sacré dans votre semaine pour pouvoir affiner vos compétences professionnelles.

4. Lorsqu’elle se présente, accueillez l’inspiration à bras ouverts

L’une des meilleures façons de s’ouvrir à l’inspiration est de ne pas y être fermé.

Cela semble évident, mais pensez à toutes les bonnes idées que vous avez eues à des moments inopportuns : l’intro parfaite à cette présentation qui vous est venue dans la queue de la caisse, ou encore l’anomalie dans ce bilan financier dont l’explication vous a frappé au beau milieu de la nuit.

Si vous n’avez jamais réussi à saisir ces visions éphémères, ne vous inquiétez pas. Cela arrive aux meilleurs d’entre nous. Vos journées sont probablement remplies de choses qui occupent votre attention, rendant presque impossible de vous dégager lorsque l’inspiration survient.

Pour y remédier, gardez toujours vos outils à portée de main afin de pouvoir capturer tout coup de génie inattendu. Synchronisez votre compte Evernote sur tous vos appareils et utilisez des raccourcis pour garder à disposition les notes dans lesquelles vous capturez vos sources d’inspiration. Si vous préférez vous déconnecter après votre journée de travail, emportez un cahier physique avec vous ou placez-en dans les différentes pièces de votre espace de vie. Bref, tout ce dont vous avez besoin pour pouvoir exploiter les idées dès leur arrivée.

  • Pour mieux gérer votre temps : apprenez à dire « non »

Gardez une marge de manœuvre dans votre emploi du temps pour vous donner plus de liberté et pouvoir ainsi capturer les bonnes idées, même si elles arrivent à des moments peu pratiques. Pour ce faire, protégez vos créneaux en n’hésitant pas à dire non lorsque c’est nécessaire. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais rappelez-vous que vous n’êtes pas obligé de vous laisser interrompre à tout moment, ni d’accepter chaque invitation de dernière minute à une réunion.

Si vous avez du mal à refuser ce genre de demandes, essayez d’utiliser une formulation du type « Je ne le fais pas » plutôt que « Je ne peux pas » ou « Je ne vais pas ». Des études montrent qu’expliquer pourquoi vous ne faites pas quelque chose vous donne plus d’autorité, et votre explication est plus susceptible d’être acceptée par la personne en face.

Par exemple, si un collègue vous demande d’assister à une conférence téléphonique à la dernière minute, vous pourriez lui expliquer que vous n’interrompez pas votre temps de concentration programmé à moins d’une urgence, mais que vous pouvez passer le voir à la fin de la journée pour obtenir un résumé de la discussion. Vous pourriez être surpris de constater que votre collègue accepte sans problème vos limites.

Si vous ne pouvez pas contrôler le moment où l’inspiration vous vient, vous pouvez vous efforcer de rester ouvert à de nouvelles expériences. Votre ouverture d’esprit, votre volonté de découvrir différentes perspectives et votre dévouement à votre métier sont autant de moyens d’encourager l’inspiration à venir frapper à votre porte.

Organisez votre travail et mettez de l'ordre dans votre vie avec Evernote.

Inscrivez-vous gratuitement