Productivité

Comment améliorer votre prise de notes

Si vous êtes étudiant, il vous est sûrement arrivé d’être encore en train d’écrire une phrase alors que le professeur passait à la diapositive suivante. Le défi des étudiants d’aujourd’hui est d’arriver à gérer une quantité massive d’informations, d’outils et de distractions. Même s’il est logique de penser que l’objectif d’un étudiant devrait être de capturer tous les faits, théories et données qu’on lui communique, la clé d’une bonne prise de notes est de se souvenir des éléments importants, et non de tout (pour ça, il y a Evernote).

Voici trois conseils pour vous aider à distinguer l’essentiel du superflu et tirer le meilleur parti de vos études.

1. Identifiez les idées principales

L’un des pièges de la prise de notes est son côté « passif ». Le risque est d’écrire à toute vitesse pour essayer de tout retranscrire et de se concentrer sur cette tâche au lieu d’essayer de comprendre ce qui est important.

Astuce : écoutez activement le cours et identifiez les phrases, les idées et les points à retenir. Lorsque vous identifiez un élément dont vous devez vous souvenir, notez des mots-clés qui vous serviront de rappels. S’il y a des points particulièrement importants ou que vous ne comprenez pas, marquez-les d’un point d’exclamation (!) pour les identifier et les consulter facilement plus tard.

En notant des idées essentielles et courtes, vous aidez votre cerveau à traiter les informations que vous venez d’entendre. Comme il est physiquement impossible d’écrire chaque mot du cours, vous devez remettre en forme les éléments de manière concise et logique. Quelles que soient les informations que vous notez à l’aide de cette technique, c’est déjà plus efficace que d’écouter et d’écrire en même temps, parce que vous réfléchissez à ce que dit le professeur.

2. Techniques de sténographie

Les techniques de sténographie consistent à utiliser des abréviations, symboles, lettres ou traits. Certaines formes de sténographie ont été utilisées pendant des siècles pour protéger les messages importants des consultations indues. Et elles sont également un excellent moyen de capturer rapidement des informations. Il existe de nombreuses formes de sténographie et, selon leur degré de similitude avec les conventions d’écriture modernes, elles peuvent être assez difficiles à apprendre.

Au lieu de vous lancer dans l’apprentissage d’une méthode complète de sténographie, essayez plutôt d’adopter certaines techniques dans votre prise de notes. Vous en connaissez déjà quelques-unes, comme « ac » pour dire « avec ».

Allez encore plus loin et réfléchissez aux mots ou modèles que vous voyez ou utilisez couramment. Par exemple, en anglais et dans de nombreuses langues latines, la suffixation est fréquente, notamment dans le contexte universitaire. Vous pouvez par exemple abréger les mots comme « conversion », « mutation » et « relation » en remplaçant le suffixe par un point (« . »).

conversion » convers.
mutation » mutat.

Vous pouvez employer des techniques similaires pour les verbes. Essayez d’utiliser une apostrophe (‘) pour indiquer qu’un verbe est au passé.

converti » convert’
muté » mut’

Astuce : n’oubliez pas que le but de la sténographie est de capturer l’information plus rapidement. Il n’existe pas de manière correcte ou standard de procéder, alors testez différentes variantes pour trouver celle qui vous convient. Après avoir essayé diverses abréviations, certaines personnes utilisent un « é » pour représenter le mot « avant » et un « è » pour représenter le mot « après ».

L’infection a disparu après l’application du traitement. »
Infect. dispar’ è applicat. d traitement.

Même si vous n’utilisez qu’une ou deux techniques, vous verrez que vous écrirez moins.

3. Posez-vous des limites

Lorsque vous relisez vos notes, l’une des techniques les plus efficaces consiste à préparer une fiche de révision. En limitant l’espace dont vous disposez pour écrire vos notes, vous serez obligé de filtrer les quantités massives d’informations à traiter et vous forcerez votre cerveau à être sélectif et à prioriser les informations.

Astuce : si vous devez réviser les notes d’un cours ou d’un chapitre précédent, tentez de créer vos propres outils de révision en utilisant des fiches ou des Post-it® Notes. Lorsque vous remplissez ces fiches, il est inutile d’écrire ce que vous savez déjà. Vos fiches ne doivent contenir que les concepts et idées que vous n’avez pas encore assimilés. Elles contiendront ainsi tout les éléments que vous devez étudier.

Mettez vos notes à niveau avec Evernote Premium.

Passer à Premium